Chasse à l’Ours brun en Russie

Sans aucun doute, la chasse à l’ours brun en Russie est la meilleure du monde. La population des ours brun est stable depuis déjà plusieurs années. Selon les statistiques, cette population peut rejoindre les 140.000 exemplaires, ce qui est plus de n’importe quel autre pays. L’habitat de l’ours brun est un terrain sans interruption qui part de la frontière de la Finlande et qui arrive à l’océan Pacifique 10000 Km (6000 milles). La cote Pacifique et la partie européenne du pays possède la plus vaste densité de la population d’ours. La chasse à l’ours se déroule dans trois différentes zones: le Nord-Ouest Européen, la Sibérie Centrale et Méridionale et la cote du Pacifique

Ours Brun Euro – asiatique à Saint Petersbourg, Vovgorod, Vologda et dans les régions de la  Karélie. Au printemps, la chasse commence le 20 avril et continue jusqu’au 10 mai. Ces parties de chasse se passe occasionnellement et dépendent de la densité de la population des ours . On chasse sur des sites élevés en utilisant des appâts . Durant la chasse du début d’automne, qui se déroule sur des sites élevés le long de champs d’avoine et de e d’aveines en utilisant les systèmes les plus efficaces. Par la suite, les ours sont chassée ensuite , les ours sont chassés en leur tendant des guet-apens ou en leur dressant les chiens contre. Normalement la saison commence le 15 août et se termine vers le 30 octobre. Le plus grand ours européen qui est jamais été capturé par un de nos client pesait 360 kg (790 libres), avec une peau longue 260 cm. (presque 9 pieds).

L’Ours Brun de la Sibérie est un important représentant de l’espèce.. Il peut être chassé soit au printemps que en automne. Le battues de chasse au printemps se font d’habitude en guettant l’ours et en le suivant sur les pentes des collines. En automne par contre, les ours sont chassés en leur tendant des guet-apens, avec des appât ou occasionelment en leur dressant les chiens contre.

L’Ours Brun de l’Extrême Orient provient de la péninsule du Kamchatka et de la côte du Pacifique et de l’Extrême Orient russe qui compte les ours les plus gros, même considérés du monde. Ces animaux mangeurs de saumons rivalisent en taille et dans la densités de leur population avec les ours de l’Alaska et de l’Isle de Kodiak. Cependant, les prix de ces battues de chasse sont normalement moins chers que ceux appliqués en Alaska. Le Kamchatka est devenu la destination numéro 1 pour tous les chasseurs d’ours en Russie, même si de nombreux chasseurs ne saisissent pas que les zones moins battues de la côte du Pacifique septentrionale russe offrent une aussi bonne possibilité si non même meilleure de capturer un ours de taille beaucoup plus importante

Tenant compte de la densité des ours, les chasseurs qui voyagent vers l’Extrême Orient russe où vers la région de Saint Petersbourg auront fréquemment la possibilité de chasser un deuxième trophés .